// Vous lisez...

Evénements passés

Crêpes dans le Grund

Une soirée bien arrosée

Ca a commencé tôt dans l’après-midi, quelques volontaires endurcis ont monté la tente puis installé les tables et les biligs [1], et fait les litres de pâte pour enfin commencer à préparer quelques crêpes à l’avance. Je dis bien crêpes seulement parce que pour moi "crêpe salée" désigne ce que Vincent appelle "galette", la nuance est affaire de culture visiblement !
La soirée a commencé calmement jusqu’à l’heure du feu d’artifice à peu près. Surtout jusqu’à la fin de celui-ci. Derrière les biligs ca chauffait déjà, mais en prévision seulement. Une fois le feu d’artifice achevé ca a été le feu dans le stand crèpes.
Manu et Sandrine, remplacés par Vincent et Gilles se sont relayés à la commande et à la caisse. Ce travail simple à priori n’est pas de tout repos finalement, vue l’affluence.
Derrière les "platines", officiaient Patrick, Veronique, votre serviteur et Isabelle qui commencait dans le monde de la crêpe "pro". Certaines periodes ont vu les 3 biligs à fond, et les 4 "cuisiniers" occupés à presque 100% du temps.
Trois heures plus tard on a commencé à relever la tête, le rythme s’étant calmé que lorsque la pluie torrentielle a pris les fêtards au dépourvu.
On a vu à la terrasse du scott’s un petit nombre de danseurs pas vraiment gênés par cette douche écossaise. Peut être ont-il pris auparavant un certain volume de bière irlandaise pour tenir le choc ?

Pour les crêpes le travail n’en finit pas là puisqu’on a démonté vers 4h (je me souviens bien d’avoir porté un bilig encore chaud d’ailleurs ; on aurait dû démonter plus tard alors...), et après les nettoyages d’usage nous avons du rejoindre notre lit vers 6h, alors que le ciel s’était bien éclairci...
La plupart des participants s’est bien ammusé, même si le but du stand était de se montrer en tant qu’association capable d’organiser de tels événements.

P.-S.

Ce marathon crèpes vous a plu ? Vous voulez vous aussi apprendre à en faire ? Rejoignez-nous !

Notes

[1bilig : plaque chauffante servant à faire des crêpes en Bretagne. J’ai vu faire des tas de trucs dessus ailleurs, mais qui sont susceptibles de faire hurler un crêpier breton. Je n’en parlerai donc pas ici !

Commentaires