// Vous lisez...

Breizh infos

Breizh Info Luxembourg - Fête d’automne - calendriers diwan 2008

Demat,

Nous recrutons !!!
Si vous avez un peu de temps devant vous samedi prochain et que souhaitez donner un peu de votre temps (2h mini), venez nous donner un cou de main sur notre stand de crêpes ou notre stand de boissons (cidre/chouchen/route du rhum 2) à l’occasion de la fête d’automne qui se tiendra de midi à 1h du mat sur la place clairefontaine à Luxembourg ville.
De nombreux groupes seront en concert ce wkend (Natacha Atlas, ...).
Cette activité fait partie de l’année culturelle 2007, http://www.luxembourg2007.org

Merci de me contacter par email

Si vous pensez que la diversité culturelle constitue une chance pour les enfants et que la langue bretonne est une richesse de notre patrimoine à défendre, apportez votre soutien aux écoles Diwan.
S’il existe des écoles Diwan c’est parce que le breton existe : langue vivante dépositaire d’une culture orale et littéraire unique qui s’inscrit dans une filiation celtique européenne vieille de 2000 ans. Langue d’une nation souveraine jusqu’au XVè siècle, parlée au IXè siècle dans toute la péninsule armoricaine.

A travers Diwan, c’est la survie de la langue bretonne qui se joue. La possibilité de transmettre notre langue aux générations futures nécessiterait une volonté politique affirmée, dans les médias et dans la vie publique en Bretagne. Dans le cas contraire, la course contre la montre pourrait être définitivement perdue et l’un des éléments les plus importants du patrimoine celtique ne serait plus que curiosité d’archives. Mais au-delà du breton lui-même c’est la démocratie dans l’un de ses fondements, et son respect qui seraient atteints. Défendre le breton, c’est préférer la diversité à l’uniformisation, la variété à la monotonie.

Cette année encore nous vous proposons les calendriers Diwan 2008, article, photos et explications sur notre site.

Retrouvez tout l’agenda de nos manifestations sur notre site
http://www.bzh-lu.com

L’équipe Dasson Breizh.
L’écho de la Bretagne.

Commentaires